Attualità | Toute l'actualité de l'Université de Corse
Attualità |
Toute l'actualité de l'Université de Corse

Enquête IPSOS : un bilan d'opinion de l'Université de Corse !

Une enquête IPSOS pour le bilan d'opinion de notre Université !

L'Université de Corse a choisi de sonder l'opinion publique corse au moment où elle s'apprête d'une part à négocier son contrat quadriennal 2008-2011 avec ses partenaires que sont l'Etat et la CTC et d'autre part à intégrer son passage à l'autonomie.
A la fin d'un cycle déterminant pour notre institution (quadriennal 2004-2007), et à la veille des défis qui nous attendent, il nous a paru nécessaire de prendre le pouls de notre société, afin de connaître :
> la réceptivité de la population à la communication directe et indirecte de l'Université de Corse
> l'image et l'opinion qu'ont les Corses de leur Université
> les atouts et les handicaps perçus
> le niveau et la qualité de la mise en relation avec l'Université de Corse
> les points sur lesquels l'Université doit procéder à une communication spécifique.

A partir d'un échantillon initial de 700 personnes contactées par téléphone, un échantillon utile de 600 individus a été retenu. Il s'agit des personnes ayant entendu parler de l'université de Corse dans un passé plus ou moins proche. Cet échantillon est représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en Corse.

Les résultats de ce sondage révèlent de bons niveaux de réceptivité et une mémorisation élevée des individus exposés récemment à la communication de l'Université de Corse. Cette réceptivité est d'autant plus remarquable que l'enquête a été réalisée dans un contexte médiatique de contestation étudiante (30 novembre-8 décembre 2007).

En terme de mémorisation de contenus, il est particulièrement appréciable de voir que les projets les plus ambitieux de la dernière contractualisation ont été captés par une grande majorité des sondés.

Au bilan, un très fort consensus existe sur la bonne image de l'Université et la bonne opinion que recueillent les grands secteurs de la vie universitaire, même s'il ne s'agit que de données subjectives, renforce ce constat positif et réconfortant.
Un bémol peut être relevé, quant à l'adéquation entre enseignement et réalité des besoins du monde du travail. Mais cette question englobe des réalités complexes alliant à la fois une certaine critique du système d'enseignement en général, et une inquiétude vis à vis de l'insertion des jeunes dans le monde du travail. La question de l'insertion est d'ordre stratégique, elle constitue désormais la 3è mission de l'Université et s'avère être une des deux priorités que nous retenons pour les quatre prochaines années.

La contribution au développement économique, social et culturel de la Corse se révèle être l'action de l'Université faisant l'unanimité avec 87 % de réponses positives. Sur 8 actions majeures concernant les missions de l'Université, aucune ne recueille moins de 63 % d'opinion positive et 5 d'entre elles comptent plus de 80 % des suffrages.

Enfin, au regard de ce sondage, si 1 Corse sur 4 a eu un contact avec l'université, il y a 1 Corse sur 2 pour les 18-34 ans dans cette situation. Ce dernier point confirme ce que révèle l'ensemble du sondage, à savoir que l'Université de Corse jouit d'une excellente réputation auprès de la population insulaire.

Ces résultats, la confiance que l'on nous manifeste, nous encouragent à renforcer notre action, car ils constituent un ordre de mission clair : mener l'Université de Corse vers l'excellence et conduire la jeunesse que l'on nous confie sur les voies de la réussite et de l'insertion.
IPSOS Université Corse décembre 2007

JEROME CHIARAMONTI | Mise à jour le 10/02/2017
Dans la même rubrique