Attualità | Toute l'actualité de l'Université de Corse
Attualità |
Toute l'actualité de l'Université de Corse

Débat citoyen sur la catastrophe de Furiani : "Seuls les blessés physiques étaient considérés comme des victimes", le lundi 9 décembre à 18h30

Lundi 9 décembre 2013 à 18h30
Débat citoyen : "Seuls les blessés physiques étaient considérés comme des victimes"

"L'Oriente", avenue Jean Nicoli, Corte


La Fédération de Recherche Environnement et Société (CNRS - Université de Corse) organise à l’initiative de Georges Moracchini, un nouveau débat citoyen sur la catastrophe de Furiani : « Seuls les blessés physiques étaient considérés comme des victimes », à «L’Oriente» (Corte). Il aura lieu le lundi 9 décembre 2013 à 18h30.

 

 

 

 

 

RESUME

« Seuls les blessés physiques étaient considérés comme des victimes »
Docteur Richard Rechtman

Le 5 mai 1992, sous un soleil radieux, alors que la fête battait son plein et que les cris de joie retentissaient dans le ciel de Furiani, 18 vies allaient s’arrêter et des centaines d’autres allaient être marquées à tout jamais physiquement et psychologiquement. Après la douleur et la peine, sont venus le temps des soins pour les blessés, le temps de la justice, avec sa temporalité propre et des décisions qui n’ont pas fait l’unanimité, le temps de la commémoration et ensuite, à l’occasion du vingtième anniversaire, le temps de la revendication d’une sanctuarisation du jour anniversaire. Ce sont ces moments que le débat se propose d’analyser sous l’angle de la résilience, c’est-à-dire de la « capacité d’une personne ou d’un groupe à se développer bien, à continuer de se projeter dans l’avenir en dépit d’événements déstabilisants, de conditions de vie difficiles de traumatismes parfois sévères ».

INTERVENANTS

Didier GRASSI, Cadre administratif à l'Institut Régional d'Administration, Didier Grassi est également responsable associatif d'un club de football depuis 2001 et journaliste pigiste, spécialisé football, depuis 1990 auprès de Radio Corse international, Europe 2, Corse infos, RMC, Corse Matin. Présent dans la «tribune de presse» le 5 mai 92, et victime du drame de Furiani, il est porte parole du Collectif des Victimes de Furiani.

Didier REY, Maître de conférences HDR à l'Université de Corse depuis 2005, Didier Rey a d'abord enseigné une quinzaine d'années dans le second degré. L'ouvrage tiré de sa thèse de doctorat, «La Corse et son football», publié chez Albiana à Ajaccio en 2003, témoigne de son intérêt pour l'appropriation du football par la société corse, en tant que pratique et en tant que spectacle.

Christian COLAS, après une carrière de médecin au Service de Santé des Armées, Christian Colas est chargé de mission facteurs humains auprès de la Direction de la stratégie de la Direction Générale de l'Armement. Il dispose de 25 ans d'expérience dans l'analyse du facteur humain et la résilience des organisations. A ce titre, il coordonne la réflexion sur la résilience des hommes et des systèmes et participe aux diverses actions de suivi des troubles psychiques post-traumatiques dans les armées.

 

 

 

> Retrouvez toute l'actualité de la Fédération de Recherche Environnement
et Société à
fres.univ-corse.fr


Téléchargez l'affiche

 

 

JEROME CHIARAMONTI | Mise à jour le 02/03/2017
Rendez-vous

Lundi 09 décembre 2013 à 18h30

L'oriente, Corte

Dans la même rubrique